Nouvelle N°12 : RUPTURE

Alors que la grippe rôde et que je prends du retard avec des vacances totalement méritées, je vous livre cette nouvelle d’une jovialité printanière.

Bonne lecture. Rendez-vous ensuite plus bas si le sujet trouve chez vous un écho particulier.

>> CLIQUEZ SUR LE TITRE SELON LE FORMAT DE LECTURE SOUHAITE  >>

RUPTURE en PDF

RUPTURE en format Word

RUPTURE en format doc

PS : Chaque nouvelle ne sera téléchargeable que durant les deux semaines suivant sa mise en ligne.

*************************************************************************

STOP ! ACHTUNG !

*

CE QUI SUIT, C’EST COMME UN BONUS SUR UN DVD, CA SERT A RIEN !!

*

PAS PLUS LOIN AVANT D’AVOIR LU LA NOUVELLE !!!

*

MEHEUUU STOP J’AI DIT !!!!

*

J’VOUS AURAIS PRÉVENU…

*

SPOIL * SPOIL * SPOIL * SPOIL * SPOIL * POILS * SPOIL * SPOIL

*************************************************************************

Alors cette semaine, en me promenant de lien en lien, à partir de Neil Jomunsi (si, vous savez, celui qui a fait le premier Projet Bradbury ! Je parlerai bientôt d’ailleurs d’autres qui, comme moi, lui ont emboité le pas), et de certains de ses amis, je suis tombé sur une vidéo qui, forcément, a trouvé un écho puisque je finissais cette nouvelle sur le viol.

Je regarde cette vidéo, et hop, en plein milieu, elle cite le viol dans une ruelle. En plein dans le mille ! Pour mon histoire, je ne pouvais pas imaginer une autre sorte de viol. Toute l’histoire ne pouvait fonctionner que sur ce principe. Pour autant, comme elle le précise, ça ne concerne que moins de 15% des viols et il faut bien sûr s’enlever les œillères et combattre les idées reçues.

Sans répéter ce qu’elle dit dans cette vidéo, elle se penche sur l’immense majorité des viols ou violences sexuelles qui ont lieu avec des personnes connues des victimes. Elle se base sur son propre témoignage. C’est poignant sans tomber dans la pleurnicherie.

Ayant eu une collègue, il y a maintenant longtemps, que je voyais arriver régulièrement avec un oeil au beurre noir, ce témoignage m’a touché. Il parle de la difficulté pour les proches qui ne se sont rendus compte de rien. J’y retrouve aussi celle de ceux qui se rendent compte, qui réussissent à en parler avec la personne, mais qui ne semblent avoir finalement aucun impact et ne provoquent aucun déclic.

Les violences conjugales sont un fléau qui enferment des milliers de femmes dans un cercle vicieux dont il est difficile de se rendre compte vu de l’extérieur. Alors regardez cette vidéo. Si vous n’en aviez aucune idée, au moins, maintenant, vous savez.

Donc plus d’excuses lorsque vous condamnerez ces femmes (ou ces hommes, elle en parle aussi). Et n’oubliez pas que c’est à force de dialogue, de compréhension, d’attentions, que la victime aura peut-être un jour le déclic. De l’ingérence violente en cas de danger à un petit mot réconfortant, à vous de choisir où placer le curseur, pourvu que vous ne soyez plus parmi ceux qui rabaissent ou qui condamnent.

Soyez des hommes, et non des vautours (et quand je vois les commentaires à la suite de sa vidéo, ça n’est pas gagné).

Et je passe le slutbashing dont elle parle dans une autre vidéo et que l’on est obligé de supporter à longueur de journée de la part de tout mâle dominant qui se respecte (que la cible soit d’ailleurs majeure ou mineure).

Publicités

Nouvelle N°11 : LE VOYAGE

Alors quelques précisions.

Après une semaine de vacances et après une grippe qui m’a cloué sur tout ce qui pouvait être moelleux chez moi, je suis de retour.

De retour, certes, mais avec un peu de retard.

Du coup, oui, le titre de cette nouvelle n’est pas celui que j’espérais. Et oui, le nom des bêtes laisse à désirer mais je n’ai pas réussi à trouver mieux dans le temps imparti, il faudra donc faire avec. Z’avez qu’à proposer mieux !

En attendant : Bon Voyage !

>> CLIQUEZ SUR LE TITRE SELON LE FORMAT DE LECTURE SOUHAITE  >>

LE VOYAGE en PDF

LE VOYAGE en format Word

LE VOYAGE en format doc

LE VOYAGE en format epub pour ebook Suite à des problèmes rapportés, format supprimé pour le moment.

PS : Chaque nouvelle ne sera téléchargeable que durant les deux semaines suivant sa mise en ligne.

 

Nouvelle N°10 : A TOUT PRIX

Suite de Prime Time.

De retour de vacances. A la bourre et tout et tout…

Bonne Lecture.

>> CLIQUEZ SUR LE TITRE SELON LE FORMAT DE LECTURE SOUHAITE  >>

A TOUT PRIX en PDF

A TOUT PRIX en format Word

A TOUT PRIX en format doc

A TOUT PRIX en format epub pour ebook Suite à des problèmes rapportés, format supprimé pour le moment.

PS : Chaque nouvelle ne sera téléchargeable que durant les deux semaines suivant sa mise en ligne.

 

Nouvelle N°9 : VOODOO CHILL

Idée venue pendant un échange à propos de la nouvelle précédente (Aquarium) où je demandais des infos sur la dissection et autres fantaisies.

« Non, mais par contre, j’aime bien maquiller les morts ! », me dit-elle !

Faut pas me dire des trucs comme ça…

>> CLIQUEZ SUR LE TITRE SELON LE FORMAT DE LECTURE SOUHAITE  >>

 

PS : Chaque nouvelle ne sera téléchargeable que durant les deux semaines suivant sa mise en ligne.